Le propre de toute forme d’art qui se respecte est de parfois friser l’absurde, et la bande dessinée n’y échappe pas. Et cela fait partie de ce que recherchent certains, cette liberté qui permet de faire à peu près tout et n’importe quoi.

L’Encyclopédie des bébés : cette bande dessinée en trois tomes de Daniel Goossens est une série de récits humoristiques sans aucun lien entre eux, seul le thème des bébés est commun. D’ailleurs le ton est donné dès le début du premier tome, qui commence en avertissant le lecteur que si l’ouvrage est consacré aux bébés, il ne s’adresse pas à eux.

George et Louis romanciers publiés dans Fluide Glacial. L’humour de cette série repose sur l’absurde extrême et les situations ridicules traitées avec beaucoup de sérieux. George et Louis qui travaillent sur un roman nous entraînent dans des aventures tragi-comiques dont ils sont les héros mais qui les dépasse. Ils se retrouvent ainsi en pleine décadence de l’empire romain, aux prises d’une humanité en danger, ou encore dans le New York de l’an 2022.

George Clooney 2 Mi-homme Michel : dans cette bande dessinée qui démarre George Clooney 2 Mi-man Micheltrès fort, Georges Clooney et Michel, un flic transformé en saucisse apéritif, reviennent tout droit des Enfers. On les retrouve dans des combats dignes des Dragon Ball, dans des coloris flashy et un rythme effréné. Pour couronner le tout, un faille spatio-temporelle retourne complètement l’univers, stoppant brutalement les fautes d’orthographes. Une BD dessinée au feutre qui raconte les péripéties d’un anti héros absolu.

Existential Comics : voici une bande dessinée qui traite de l’inévitable angoisse de vivre une vie éphémère dans un monde absurde. Dans cette BD, qui rassemble notamment Simone de Beauvoir, Marx, Camus et Schopenhauer, les personnages en prennent pour leur grade. En bref, un humour totalement décalé qui décape sérieusement.