Abiding Perdition est une mini-série parue en 2005 inspirée des contes populaires des frères Grimm ; écrite par Nick Schley, illustrée par Pedro Delgado, Filipe Aguiar, Adam Frizell et Carlos Gomez, et colorisée par Bob Pedroza.

Dans un monde désert, où l’ombre gagne sur la lumière, Little Red est le dernier espoir de l’humanité affamée. Pourtant, il n’est pas certain que son mépris pour les forces obscures de ce monde sera le véritable catalyseur permettant d’aboutir à sa disparition. Les aventures de cette jeune guerrière la conduisent à traverser des paysages remplis d’ennemis légendaires, et Little Red en profite pour se faire de nouveaux amis en cours de route. C’est ainsi que sa volonté farouche lui permettra de la cAbiding Perditiononduire à sa rédemption.

Le premier épisode démarre avec des personnages qui ne sont pas sans rappeler ceux du Petit Chaperon Rouge. En effet, une petite fille et sa grand-mère sont victimes d’une attaque de leur carrosse par un immense loup. Mais qui a peur du grand méchant loup ? Certainement pas Little Red. Les dessins riches de Pedro Delgado, les couleurs de Bob Pedroza et le scénario de Nick Schley donnent d’ores et déjà envie de lire un autre épisode.

Dans le second épisode, Red, essayant tant bien que mal de tuer De Grey, accepte de rejoindre Little Red dans sa quête. Le passé de Bjor est révélé ainsi que le sauvetage de Red à neuf ans alors qu’elle retournait chez elle et que la terre s’effritait sous ses pieds.

Little Red doit gérer une rage exceptionnelle qui l’envahit dans le troisième épisode. La sorcière noire a trompé la haine aveugle de Red en frappant contre StitchKin, un serpent mythique de la Montagne Verte. Il est peut-être trop tard pour stopper l’épée de la rage que brandit l’enfant blessé qu’est Little Red.